TEMOIGNAGES

07/10/2006 - D’un habitant du Kosovo

"Avec la non prise en compte sérieuse du projet de réouverture de la ligne Lavelline Gerardmer les pouvoirs publics sont en train de faire rater une occasion unique de contribuer au développement de la vallée de la Vologne et de toute une partie du Massif qui est qu’offre la mise en place du TGV Est. Ce manque de sérieux de la part des pouvoirs publics est d’autant plus inacceptable que la vallée de la Vologne à beaucoup souffert depuis 20 ans des conséquences des décisions nationales dans le domaine du textile, qu’elle est une région non pas délaissé mais sacrifié. La réouverture de la ligne permettrait de manière véritable de développer le tourisme parisien, lorrain, alsacien et allemand sur cette partie du massif. Car le tourisme vosgien est un tourisme de ceux qui aiment la nature et qui sont parmi les plus grand défenseurs et utilisateur du train. Je regrette d’être au Kosovo en ce moment et de ne pas être avec vous pour mener des actions."

29/05/2006 - D’une adhérente de Lyon (69)

"Bravo pour votre réponse à ce courrier inquiétant sous plusieurs aspects.
Par ailleurs et s’il en est encore temps, je réponds au courriel précédent :
La ligne Epinal Gérardmer me permettrait de venir à Gérardmer de façon autonome. Sinon, il me faut connaître ou faire déplacer quelqu’un à Remiremont ou à Epinal si je veux venir par le train. Cela m’est arrivé déjà trois fois cet hiver et n’a pas toujours été simple. Je viens de Lyon. Seuls 2 trains par jour maintenant m’amènent à Epinal. La ligne par Belfort donne une autre possibilité, moins intéressante (un peu plus longue), mais toujours en passant par Epinal.
Ma cousine qui a un appartement à Gérardmer pourrait venir plus souvent (2 ou 3 fois) de Paris s’il y avait un train (notamment en hiver).
Enfin d’autres amis viendraient par le train pour le week-end depuis Paris s’il y avait un train qui partait de Paris vers 18h30, 19h le vendredi et arrivait à Gérardmer vers 23h. Retour à prévoir le dimanche soir. Cela peut concerner 3 personnes 3 fois par an.
Plusieurs membres de ma famille ont une résidence secondaire dans les environs de Gérardmer. Les nombreux enfants commencent à grandir et à voyager seuls. S’il n’y a rien à Gérardmer, les familles prendront l’habitude d’aller à la gare de Remiremont et donc de faire leurs courses dans la même ville.
Bien sûr ces besoins estimés ne représentent pas grand-chose, mais au-delà de ces chiffres, c’est aussi un lien qui se maintient ou non avec une ville.
Merci pour votre action et bonne chance."

28/05/2006 - A propos du message des jeunes populaires sur le site de la ville de Gérardmer (7)

"C'est vrai qu'il y a eu des erreurs commises voilà quelque temps (entr'autres la mauvaise volonté de certains politiques... Mais aussi le maire de Gérardmer qui n'a pas su ou voulu protéger l'accès à la gare actuelle de Gérardmer!).
Ceci dit, ces jeunes pourraient réfléchir à deux fois avant d'émettre des remarques aussi légères et partisanes: On n'a jamais vu une amélioration des transports collectifs desservir une zone touristique. Au contraire et surtout à l'heure où on devrait faire des économies d'énergie. Et le service ferroviaire en est un facteur éminent.
Bonne continuation dans "notre" combat."

22/05/2006 - A propos du message des jeunes populaires sur le site de la ville de Gérardmer (6)

"J'ai bien reçu votre dernier message qui a retenu toute mon attention. Pourriez m'expliquer pourquoi dans ce message il est fait état d'un temps de parcours Nancy-Gerardmer de 3 heures ? Je viens de consulter les horaires il faut 1 h05 minutes de Nancy à St Dié. La distance par la route de St Dié à Gerardmer est de 30Km. Même si en train le parcours est un peu plus long je ne comprends pas les 3 heures de trajet. Je pense qu'il faudrait indiquer sur votre site les futurs temps de trajet Nancy Gérardmer ou même Strasbourg -Gérardmer. ... et diffuser l'info."

15/05/2006 - A propos du message des jeunes populaires sur le site de la ville de Gérardmer (1)

"Mais qui sont ces "jeunes populaires" de Gérardmer qui sont obsédés par leurs impôts ? mais quand ils mettent de l'essence dans leur voiture ils paient aussi des impôts. Et pour un étudiant qu'est ce que 2 ou 3 heures de "perdues" dans un train où on peut lire,discuter, travailler par rapport au prix d'entretien d'une voiture ?"

15/05/2006 - A propos du message des jeunes populaires sur le site de la ville de Gérardmer (2)

"Plusieurs questions viennent immédiatement à mon esprit : Qui sont ses jeunes populaires ? Que et Qui représentent ils ? Sont ils manipulés par un contre pouvoir quelconque Connaissent ils vraiment votre association ? Savent ils quels sont les enjeux économiques, sociaux d’une telle bataille que vous menez ? Que proposent ils comme solution alternative ?"

15/05/2006 - A propos du message des jeunes populaires sur le site de la ville de Gérardmer (3)

"Voila un texte qui me parait bien partisan par rapport à une association dont tout le monde sait qu’elle est composée d’hommes et de femmes d’horizons divers. Quel dommage que des Gérômois jouent ainsi contre leur camp (l’avenir de Gérardmer)"

15/05/2006 - A propos du message des jeunes populaires sur le site de la ville de Gérardmer (4)

"Quel non-sens que cette affirmation selon laquelle la non-venue du train (et donc l'arrivée des touristes avec leurs nombreuses automobiles individuelles...) contribuerait selon ces "Jeunes Populaires" à conserver à GERARDMER l'image d'une ville à tourisme préservé ! On ne sait pas qui sont ces "jeunes populaires" mais au vu de leurs propos, ils ne sont visiblement pas sympathisants de la "gauche politico-syndicale"... A propos du retour du train à GERARDMER, il aurait forcément un coût et c'est bien là que se situe le débat de fond : est-on pour un service publique fort et utile à la population même si il coûte à la collectivité et donc à chacun par le biais des impôts et taxes ou pour une rentabilité obligatoire qui induit la disparition du service publique sur de petites lignes SNCF comme celle dont on parle ici ?"

15/05/2006 - A propos du message des jeunes populaires sur le site de la ville de Gérardmer (5)

"Bien reçu votre message et le contenu du texte des jeunes populaires. Si, ceux-ci n'ont pas tort en remarquant que vous auriez du éviter de défiler lors des manifestations syndicales du 1er mai, les jeunes populaires feraient bien d'indiquer nommément ceux qui composent ce mouvement, je crains fort que se cache derrière quelque tendance politique ! Votre projet peut paraître pour d'aucuns "utopiste" mais dans la vie si l'on ne tente rien on obtient rien et l'on s'enferme dans un cocon – Cordialement"

14/05/2006 - D’un habitant de Gérardmer (88)

"Je pense que le retour du train à GERARDMER serait une très bonne solution, si, effectivement les correspondances suivent ? et dans des plages horaires correctes."

11/05/2006 - D’un couple de Parisiens (75)

"Lorrains d'origine, et habitant à Paris, nous aimons venir nous ressourcer régulièrement dans nos Vosges. Nous ne pouvons le faire que lors des très grands weekends ou de semaines de vacances. En effet la route est longue et fatiguante. Adeptes du train pour beaucoup d'autres déplacements, nous espérons que ce retour du chemin de fer à Gérardmer nous permettra de venir plus souvent en week end ou pour quelques jours. Ce serait quelque chose de formidable. Nous attendons donc avec impatience la décision des responsables et surtout le mise en service de la ligne. A bientot donc sur les chemins de randonnées qui nous sont indispensables...."

09/05/2006 - D’un habitant de Gérardmer (88)

"Natif des environs de Gérardmer, où je possède un chalet de vacances, j'appréciais beaucoup le train quand il existait. Maintenant je viens en voiture, de la région parisienne ; je préférerais souvent le train, mais je ne veux déranger personne pour me chercher aux gares de Saint-Dié ou Remiremont. Un jour viendra où je ne pourrai plus conduire, alors je ne viendrai plus guère au pays... Le train rendrait aussi service à la famille et aux amis qui viennent me voir dans les Vosges.
En ces temps d'énergie rare et chère, j'estime indispensable la desserte ferroviaire de Gérardmer, qui serait un formidable atout pour le tourisme, et pour les géromois eux-memes, quand le prix du pétrole aura quintuplé... A terme, je verrais bien un train toutes les heures pour Epinal ou Saint-Dié."

09/05/2006 - D’un habitant de la région parisienne (75)

"Pour les vosgiens d'origine exilés à Paris dont je fais partie, le train Paris-Laveline (à défaut de Gérardmer, comme au bon vieux temps) me permettrait à moi et mes enfants de venir plus souvent dans la maison familiale visiter ma famille (en prenant un abonnement SNCF notamment) avec mes enfants. Nous venons à chaque vacances scolaires : Noël, février, Pâques et été... Bien des parisiens seraient intéressés par cet accès en train je pense. Pour ma part, les enfants grandissant pourraient prendre le train sans moi également...

Le retour du train contribuerait à l"écolonomie" en réduisant le nombre de voitures embouteillant et polluant la Perle des Vosges... un service de bus à Laveline, voire la possibilité de louer un véhicule à la descente du train pour un week-end, la vie serait belle ! Nous espérons et mettons notre espoir en TG2V !"

08/05/2006 - D’un habitant de Gérardmer (88)

"Nous sommes actuellement en région parisienne mais nous venons d'acheter une maison à Gérardmer pour un retour "au pays" pour notre retraite et bien évidemment le retour du train nous servirait fortement pour nos déplacements sur Paris et surtout à nos enfants ou petits enfants afin qu'ils puissent venir nous voir plusieurs fois par an."

08/05/2006 - D’un habitant de Gérardmer (88)

"Je suis fonctionnaire de l'éducation nationale et je suis en poste depuis 2000 à Gérardmer. Ma famille (Pére de 4 enfants dont le petit dernier viens d'avoir 14 mois) habite à 127km de Gérardmer en banlieue nord de Nancy ou ma femme exerce au centre hospitalier de Nancy-brabois.
Elle ne peut exercer sa spécialité dans un autre service et mes demandes de mutations en rapprochement de conjoint sont pour l'instant infructueuses.
Depuis 6 ans, je fais des aller-retour travail domicile de 250km par jour et ma conscience de l'anormalité de cette situation m'oblige à louer sur place deux ou trois nuits une chambre de manière à ménager mes forces, le temps perdu, les frais d'essence et d'automobile conséquents à cette situation.
Le réseau de contournement de Nancy étant tellement saturé le lundi matin, il m'arrive souvent de partir le dimanche soir aprés une bise et le coucher des enfants. (Et aussi une tranquillité de conduite le soir aprés 10heures).
Le train m'apporterait une sécurité et une quiétude dans les transports infiniment supérieure au trajet routier. (Ma communauté de commune dessert fort bien par bus ou TER la gare de Nancy).
Je ne serais plus dépendant des aléas climatique (...enfin l'hiver 2006 se termine!!!) ainsi que des prix pétroliers, des coûts d'entretiens auto...et de la répression routière.
J'ajoute, pour l'avoir fait en 1998 et 1999 dans le train de Nancy/Strasbourg et Sélestat, que je peux utiliser ces heures de transport pour travailler dans le train.
Bref, un réel plus dans ma situation et je parle aussi au nom de trois collégues dans des situations quasi identiques (Résidents sur Metz, Neufchâteau et Damelevières).
Avec mon soutien pour vos actions et un espoir de concrétisation de ce beau projet de service public."

08/05/2006 - D’un adhérent de la région parisienne (92)

"Gérardmer est le centre commercial, culturel et sportif le plus proche de Laveline devant Bruyères, Bruyères, Champ le Duc, La Chapelle, Granges, etc…
L’existence d’une ligne Laveline/Gérardmer permettrait
De se dispenser de véhicule pour s’y rendre,
De voyager dans un cadre exceptionnel le long de la Vologne
De se rendre à Gérardmer en toute sécurité
En cas de réouverture de cette ligne ma fréquence de voyage à Gérardmer pour moi et ma famille serait d’au moins 2 par semaine, nonobstant la période Décembre /Mars où notre fréquence serait accrue pour pouvoir pratiquer les sports d’hiver."

08/05/2006 - D’un adhérent de la région parisienne (77)

"Mon épouse et moi même venons de prendre connaissance de votre message et de la coupure de presse. Pemettez moi de vous exprimer toute notre satisfaction dans la perspective de pouvoir considérer qu'il y a enfin un espoir de pouvoir un jour revoyager par le train pour à partir de Gérardmer ou y venir.
Nous sommes d'autant plus satisfait que notre décision est prise de devenir Géromois d'adoption, d'ici 2 ans, et il nous semble important de pouvoir nous déplacer avec un moyen de transport autre que l'automobile, et ne plus être obliger de passer par Remirememont ou St Dié.
J'espère que la remise en service de cette voie de communication qu'est le rail, permettra à de nombreux Géromois ou touristes de pouvoir profiter de la région sans avoir a subir les fouches caudines de la voiture. Il restera aux autorités de prévoir une nouvelle gare (puisque celle existante à cessé de vivre en tant que telle) qui n'apportera pas une pollution de plus dans la vallée et surtout veiller à ce que son emprise ne soit pas trop destructrice.
Sur ces quelques mots, je vous souhaite bon courage."

08/05/2006 - D’un habitant du Tholy (88)

"Je suis pour le retour du train ma belle-mère aussi, elle vient de Paris et je dois aller la chercher en voiture à Nancy. A Gérardmer sur la place des Déportés (ou des transportés ... par la SNCF) cela serait mieux."